Site officiel d'Alain Borer
Site officiel d'Alain Borer
Présentation Fr
Actualités
Photographie > Vignettes
Biographie > Photographie
Biographie > Portraits dessins
De quel amour blessée
De quel amour blessée > Inédits
Oeuvres > De quel amour blessée > Photographies
Bibliographie > Écrits sur Rimbaud
Rimbaud > Presse / Audiovisuel
ŒUVRES > Rimbaud > Échos
Oeuvres > Rimbaud > Photographies
Oeuvres > Rimbaud > Collaborations à des livres
Oeuvres > Poésie > Anthologies
Oeuvres > Poésie > Livres de poésie
Oeuvres > Poésie > Noèmes
Bibliographie > Poésie > Traductions
Bibliographie > Parapataphysique
Bibliographie > Roman > Livres
Bibliographie > Roman > Collaboration à des livres
Bibliographie > Théâtre > Livres
Œuvres > Théâtre > Le Quadrige invectif
Oeuvres > Essais sur l'art > Livres
Oeuvres > Essais sur l'art > Collaborations à des livres
Oeuvres > Essais sur la littérature
Bibliographie > Récits de voyage > Livres
Oeuvres > Récits de voyage > Collaborations à des livres
Presse
Galerie > La Sanglinière
Galeries > L'arbre seul
Galerie > Calme
Galerie > Pancartes
Galerie > Photographies
Galerie > Drolatiques
USC
Contact


Poète, critique d’art, essayiste, romancier, dramaturge, écrivain-voyageur, rimbaldien

ŒUVRES > De quel amour blessée > Inédits

  

La parenthèse de Saint Martin >

cf note 260 relative au passage "Extension de l'Autre", page 237

Réflexions sur la langue française

Collection Blanche, Gallimard

De quel amour blessée


Prix François Mauriac 2015
Grand Prix Deluen de l'Académie française 2015


Nommé parmi les conseils de lecture de l'académie Goncourt pour l'été


Qu’est-ce qui constitue le projet d’une langue, en quoi la langue française est-elle à nulle autre pareille? Comment croire et comprendre qu’elle disparaît sous nos yeux à une telle vitesse, et avec elle une civilisation? Ces pages s’attachent à identifier un héritage collectif inestimable, à donner la mesure d’un trésor. Écrites dans un style délié et jubilant, elles se lisent non comme un éloge ou une célébration, mais comme une suite de dévoilements par lesquels se révèle la richesse d’un français que nous utilisons en sous-régime, inconscients le plus souvent de ses immenses possibilités. Le lecteur, hautement réjoui par l’éblouissante érudition de ce texte, trouvera, plus que la description d’un désastre à venir, un chant d’amour à notre langue, qui se pose aussi en œuvre de salut public.


Quelques exemplaires du tirage de tête sont encore disponibles